• Chapitre 38 : Passer le flambeau.

     

     Cher journal,

     

    Un samedi matin, Alexis est sortis de son berceau pour devenir un beau garçon.

     

     Il ressemble beaucoup à son papa mais il a hérité du trait de caractère de sa maman.

     

     C'est un garçon très gentil, discret et très studieux.  Je pense qu'on aura pas de soucis avec lui.                                                      

     

     Ce n'est pas comme le mien de fils, notre futur héritier n'est pas trop sérieux. il passe son temps à écumer les bars et les boîtes de nuit avec ses copains. A draguer les filles...La c'est une blonde et je ne pourrais pas vous dire son nom !

     

     Lou recommence à se sentir nauséeuse le matin...Tiens serais-je bientôt de nouveau mamie ?

     

    J'espère qu'il arrivera bien vite car, je commence à me faire de plus en plus vieille, en plus, je suis arrivée au summum de ma carrière. 

     

    Seulement j'aurai aimé avant de quitter le monde des vivants, que Mathias soit sur les rails, comme l'avaient fait nos parents, pour moi-même et Sacha. 

    Car, pour l'instant Mathias n'a pas vraiment les priorités d'un futur héritier. Il n'a pas encore trouvé un travail qui lui correspond. Et contrairement à sa sœur, il n'est pas utile au foyer. Et je ne te parle pas de trouver une femme et avoir des enfants ! Pour l'instant, monsieur papillonne !

     Et se fait souvent rembarré, il serait trop direct, prétend-il !

     

    Ce jour-là, c'est sur sa sœur Sarah qu'il est tombé ! Enfin, c'est une façon de parler, car littéralement, c'est elle qui est tombé m'a-t-il raconté, photo à l'appui et poster sur les réseaux sociaux ! La pauvre, elle ne s'est pas loupée ! Qu'est-ce que vous voulez la maladresse, c'est de famille ! 

     

     J'étais bien contente quand il m'a dit qu'il l'avait vu et avait de ses nouvelles, car j'étais tellement prise par mon boulot et la naissance du petit Alexis, que je n'ai pas encore eu le temps de lui rendre visite.

     

    Elle a annoncé une grande nouvelle à Mathias, qui explique le mariage rapide, Sarah sera maman dans quelques mois. Pour l'instant, c'est encore discret, car elle avait beaucoup maigri avant le mariage. Du coup, Mathias l'a quand même interrogé sur  l'évolution de sa relation avec Eli suite à son comportement au mariage.

    Alors, elle lui raconta qu'ils se sont très fortement disputés après leur mariage. Qu'elle a exigé une explication et des excuses, mais il lui a soutenu qu'il avait fait ça pour rigoler, qu'il avait trop bu et qu'il voulait juste s'amuser. Elle lui a répliqué qu'il n'avait pas le même humour apparemment !  Mais au final, il réussit à l'amadouer et à l’enjôler de nouveau. De toute façon, lui avoua-t-elle, le bébé était déjà en route au mariage alors...

     

     Mais Mathias restant perplexe décida de rendre visite à Eli à son travail. Arrivé sur place, il le trouva en charmante compagnie. De ce fait, il préféra s'éclipser discrètement...Décidément cet Eli ne pouvait pas être digne de confiance, enfin, même s'il ne faisait rien de mal, je pense que Sarah devrait sérieusement se méfier.

     

     Grâce à ma nouvelle promotion, j'ai pu faire un beau cadeau à mon adorable petit-fils, une cage à poules de l'espace ! Depuis, il fait comme le fantôme de son papy , il part explorer les nouveaux espaces, ou bien il fait le singe !

     

    Etant arrivé au point final de ma carrière, Lou et Sarah n'ayant plus besoin de moi, j'avais tout mon temps pour me concentrer sur l'avenir de Mathias. Je dois m'assurer qu'il assume son rôle d'héritier. Profitant d'un tête-à-tête à la fin du dîner, je profitais pour débuter une conversation sur le sujet. 

    Il était assis en face de moi, l'air ailleurs dans ses pensées.

    -Hou hou Mathias, j'suis là !

    -Oh mam excuse je pensais à quelqu'chose !

    -Ah oui, quoi ?

    -Ben justement je voulais t'en parler. J'aimerais bien organiser une fête costumée à la maison. 

    -Ah ok, bon pourquoi pas. On en reparlera. J'aimerais te parler plus sérieusement si tu veux bien.

    Il se leva et vint s'asseoir à mes côtés.

     

    -alors, mam, tu veux parler d'quoi ?

    -Ah ton avis ? Ta mission en tant qu'héritier, ton avenir professionnel, ta descendance...tout ça quoi ! Chaque dernier-né de chaque génération devra reprendre le flambeau, c'est comme ça ! Je l'ai fait et très prochainement tu devras me remplacer, car je ne vais pas vivre éternellement. Je voudrais déjà que tu commences à te trouver du boulot, car ton rôle est aussi de maintenir et d'augmenter les fonds financiers du foyer. Notre domaine s'est bien enrichi mais les factures augmentent aussi. Quand je ne serais plus là, si tu ne travailles pas, vous vivrez sur le salaire d'Eli. C'est insuffisant et impossible. Tu finiras par les faire fuir et tu te retrouveras seul dans le domaine sans un sous ! C'est ce que tu veux ?

    -Non, mais je ne sais pas quoi faire ! C'est ça mon problème ! J'ai réfléchi et je ne trouve rien qui m'inspire. Je ne suis pas un féru d'écriture et de lecture comme Sarah. La peinture, excuse moi mam mais ça va 5 minutes ! L'astronomie comme papa, ben, ça ne me fait pas planer et je ne suis pas un geek au point de me lancer dans l'informatique. J'suis nul en musique et en comédie. Eli m'a bien parlé de son job, mais j'en avais mal à la tête après ! Et j'suis pas assez patient pour avoir des patients à guérir !

    -hum hum....Bon et le sport ?

     

    -Ouai bon la salle de sport c'est surtout bien pour faire des connaissances...

    -Et pourquoi tu ne rentres pas dans les ordres : agent secret ou détective ?

    -Ah non pas question et pourquoi pas scientifique pendant qu't'y ais !

    -Ah j'ai trouvé ! Puisque tu adores traîner dans les bars, pourquoi tu ne te ferais pas embaucher dans un de tes bars ou boîtes de nuits préférées ?

    -Heu c'est vrai ça, je n'y avais pas pensé...mais alors pour faire barman !

     

    -Tiens regarde qui arrive avec la nuit ! Ton cher père qui va pouvoir, lui aussi, te parler de ton rôle d'héritier ! Julien je te charge de lui parler de sa future femme et de sa descendance !

    Égale à lui-même, Julien s'installa en face de son fils et lui parla franchement de sa responsabilité à continuer à perpétuer la lignée des Kidjerian. Julien essaya de savoir si Mathias avait déjà envisagé une relation sérieuse avec une des filles qu'il rencontrait ces derniers temps et Mathias l'informa que pour l'instant aucune des filles ne serait à la hauteur ! Alors comme je l'avais soufflé à Julien, il lui rappela à son bon souvenir, son amie d'enfance Marie, la petite sœur d'Eli, qui sans aucun doute en pinçait pour lui...Mais Mathias resta perplexe !

     

    Le lendemain matin aux premières lueurs du jour, je descendis dans la cuisine et y retrouvai mon petit-fils Alexis qui venait de terminer son petit déjeuner accompagné de son papy-fanfan comme il l'appelle. Je venais de croiser Julien qui filait rapidement vers sa tombe. Il poussait toujours au maximum ses visites de nuit dans l'espoir de prendre le petit déj avec Alexis.

    Alexis était très bien réveillé et le cerveau déjà en ébullition :

    -Dis Mamie, pourquoi Papy il est toujours vert ? Normalement un fantôme c'est pas blanc ou transparent ?

    -Oh la dit donc, t'en as de drôle de question toi ! T'as déjà demandé à papy ? C'est lui le fantôme ! Je crois qu'il change de couleur en fonction de son humeur. Si j'ai bien remarqué, il est vert quand il est heureux. C'est pour ça que tu le vois toujours vert car il est très heureux quand il peut te voir le matin.

    -Il peut avoir d'autres couleurs aussi ?

    -Je crois, Sarah l'a vu tout rouge la première fois qu'il est réapparu et il n'était pas content. Ma maman était bleue et elle était triste. Donc vert pour le bonheur, rouge pour la colère et bleu pour la tristesse, ça paraît logique ! Je n'en sais pas beaucoup plus !

    -Ben tu sauras bientôt, non ? T'es un peu vieille quand même ! C'est pour ça que t'as mis un pull vert, pour te préparer à devenir toute verte, comme papy ?

    -Heu...ben celle-la je ne l'avais pas vu venir ! 

     

    Finalement, le bourrage de crâne de Mathias avait fonctionné puisqu'il s'était enfin décidé à chercher une place de barman dans ses lieux de prédilection. Mais il  n'essuya que des refus par manque d'expérience. Un des patrons lui conseilla d'aller faire ses preuves dans la restauration en général et seulement ensuite se spécialiser dans le métier de barman. Il n'en avait pas du tout envie, mais il se résigna quand même et accepta un poste de plongeur dans un petit restaurant du centre-ville. C'était au moins un début. 

     

    Et il ne tarda pas à s’entraîner afin d'y arriver le plus vite possible ! 

     

    Pendant ce temps-là, chez nous, Lou annonça enfin sa deuxième grossesse à son mari. Je ne comprends toujours pas pourquoi elle attend toujours autant et pourquoi lui ne s'en aperçoit pas avant ! Bon faut dire qu'on ne le voit pas beaucoup. Son boulot dans les affaires lui prend toute la journée et il rentre souvent épuisé alors qu'il doit encore travailler sur des dossiers. Mais tout de même ! D'autant plus qu'il est toujours très heureux d'apprendre qu'il va être papa.

     

    Et toujours aussi amoureux de sa Lou !

     

     

    Le soir même, elle l’annonça à Mathias qui lui aussi ne s'était rendu compte de rien ! 

    -Salut le frangin, ça gaze ? Dis donc tu ne remarques rien chez moi ?

    -Heu...ben...T'as grossis ? 

    -Oui mais pourquoi à ton avis ?

    -T'as trop mangé les bons petits plats de maman ?

    -Mais non tête d’œuf ! J'suis enceinte ! Alexis, tu sais ton neveu aura bientôt un petit frère ou une petite sœur !

    -Quoi ? Encore un mioche à la maison ! Mais t'es une vraie pondeuse toi ! Tu ne pourrais pas m'en pondre un aussi d'héritier pour moi ? Hé hé hé, ce serait le même sang ! 

    -Mais t'es un idiot, ça ne marche pas comme ça, et puis tu crois que je te donnerais un enfant ! Trouve toi une chouette nana pour lui en faire un ! 

    -pff rhoo t'es pas drôle ! C'est toi qui aurais dû être l'héritière ! Pourquoi celui ou celle qui a choisi ses règles n'a pas choisi le premier né comme héritier ? Grrrr !!!

    -C'est comme ça, Mathias, tu dois t'y faire. Pourquoi tu ne revois pas la jolie petite Marie ?

    -Oh t'y mets pas toi aussi avec Marie ! Mais qu'est-ce que vous lui trouvez ? 

     

     

    Et sur ces derniers mots, il tourna les talons et sortit de la maison en claquant la porte. Et c'est dans un bar à cocktails qu'il alla se détendre. Alors qu'il tenait un peu le bar pour remplacer le barman pendant sa pause et ainsi continuer son entraînement, qu'il repéra deux jolies brunettes assises en face de lui. Il en connaissait déjà une des deux puisque c'était la pianiste des mariages de ses sœurs, Laura Martin. Mais l'autre, plus jeune et plus intrigante, c'était la première fois qu'il la voyait. Il lâcha le bar dès qu'il le put et fit plus ample connaissance avec ses jolies demoiselles célibataires. Mais très vite, il se sentis plus attiré par l'une des deux... 

     

     

     Il apprit qu'elle se prénommait aussi Laura et qu'elle travaillait comme serveuse/barman dans un petit bar de quartier à Oasis Spring. Elle venait d’emménager dans cette ville. Un peu plus tard dans la soirée, ils se rapprochèrent un peu plus en dansant langoureusement. Juste derrière l'autre Laura les observait...

     

    Il lui proposa de venir boire un dernier verre à la maison. Elle accepta, dans un premier temps. Pour finalement changer d'avis avant même d'avoir mis le pied sur le perron de la porte. 

     

     Mais elle est revenue dès le lendemain pour lui rendre visite, mais comme il devait travailler il est partit très vite. Elle a voulu l'attendre et pendant ce temps, elle s'est mise à peindre une de mes toiles vierges sans rien demander !

     

     Ce qui ne m'a pas du tout plus. Et puis cette nuit-là, Julien était plus présent et plus amoureux que jamais. Je t'avouerai mon cher journal, qu'il me tarde d'aller le rejoindre afin de ne plus le quitter du tout. Je crois bien que c'est réciproque et en attendant il me comble de bonheur et d'amour afin que j'appréhende au mieux l'arrivée de la faucheuse. Ce moment est imminent, mon cher journal, je le sens. C'est très certainement la dernière fois que je t'écris.

     

     Je te laisserai aux mains des enfants, ils feront ce que bon leur semble. J'espère que Mathias prendra la plume, mais je n'en suis pas tout à fait sûre. Par contre, je fais confiance à Lou pour au moins te maintenir en vie de temps en temps.

    Avant de clore ce dernier chapitre, je mets cette photo du domaine. Je suis fière de moi et de ma contribution à faire évoluer le confort du foyer. J'ai fait avec plaisir et honneur ma part de boulot. A toi mon bébé, mon fils adoré de perpétrer en beauté ta destinée !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Chapitre 37 : Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants ?Chapitre 39 : le cycle de la vie »

  • Commentaires

    1
    SimsetteDu6259
    Vendredi 12 Juin 2015 à 19:00

    Laura Martin est très mystérieuse, dis donc!  :P

    Je me demande ce que ça va donner si Mathias reprend le journal x)

    2
    Samedi 13 Juin 2015 à 12:18

    Pas facile de prendre ses responsabilités, mais en même temps il le faudra, le temps passe trop vite....

    3
    Samedi 13 Juin 2015 à 21:22

    Merci pour vos commentaires les filles ! Simsette, suis d'accord, elle est de plus en plus présente dans ma partie et j'ai hâte de commencer avec Mathias, ça devrait sympa ! Mais ce ne sera peut-être pas juste lui qui racontera à chaque fois. Et Angie, oui pas facile mais il finira bien par s'y faire ou par s'y résigner au moins !

    4
    Mercredi 17 Juin 2015 à 09:09

    Et oui Mathias a pas l'air super emballé de reprendre le flambeau mais c'est tombé sur lui c'est comme ça!! Je me demande comment ça va se passer avec cette Laura. En tout cas elle prend déjà ses aises dans la maison lol 

    Superbe maison, ils ont déjà pas mal de choses pour leur confort! J'aime bien la piscine sur la terrasse^^

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :