• Chapitre 34 : la vie reprend son cours

     

    Cher journal,

    C'est toujours une épreuve que de perdre nos êtres chers, mais nous, qui sommes encore en vie, devons continuer !  

    De toute façon même si nous ne voulions pas avancer, le temps s'en charge pour nous. Après les décès, l'horloge continue sa course car ce fut de nouveau le tour des anniversaires ! Il était temps pour moi aussi de passer à l'âge d'être Mamie !

    Ni nos têtes ni nos cœurs n'étaient à la fête alors nous sommes restés sobres. Juste les bougies sur un bon gâteau et mes enfants.

    Chapitre 34 : la vie reprends son cours

     

     Le même jour, Sarah a soufflé ses bougies pour enfin devenir une jeune femme. Voilà plus de bébés ni d'enfants dans la maison. Mais par contre, un salaire en plus !

    Chapitre 34 : la vie reprends son cours

     

    Contrairement à Lou-Anna, Sarah sait depuis longtemps dans quelle carrière s'investir. Sans surprise, elle reste dans l'écriture afin de devenir auteur professionnel.

    Pour l'instant, elle est blogueuse et doit lire de nombreux livres. Ce n'est pas trop difficile pour elle et du coup, on la retrouve un peu partout dans la maison, un livre en main.

    Chapitre 34 : la vie reprends son cours

      

    Notre grande romantique ne veut pas seulement réussir sa carrière. Elle veut aussi vivre une grande histoire d'amour. Et certainement avoir des enfants (ça elle n'en parle pas encore).

    Alors la demoiselle met les bouchées doubles pour perdre du poids et se faire encore plus jolie quand son bel Eli aura fêté son anniversaire.

    Et oui Sarah ne lâchera pas l'affaire comme ça...

    Chapitre 34 : la vie reprends son cours

     

    Sa chambre évolua aussi ! On ne sait jamais....

    Chapitre 34 : la vie reprends son cours

      

    Quand à moi, j'ai eu du mal à digérer tous ces événements, mon passage dans ma dernière tranche de vie, le manque de Julien, les enfants qui m’échappent...

    J'avais clairement du mal à garder le moral.

    Il m'arrivait encore de beaucoup pleurer. Au point de pouvoir même arroser les plantes du jardin !

    Chapitre 34 : la vie reprends son cours

     

    Heureusement, je pouvais toujours compter sur ma Lou-Anna pour me réconforter et me faire un gros câlin. Comme un roque elle surmontait le chagrin en gardant le sourire au visage et la joie de vivre. Vivre à ses côtés  était un pur bonheur . 

    Chapitre 34 : la vie reprends son cours

     

     Je me rappel d'un temps où je parlais des filles comme du Ying et du Yang.

    C'est toujours le cas. Autant je peux dire que Lou-Anna reste forte et positive, autant Sarah reste tourmentée et souvent triste.

    Elle avait du mal à réaliser le départ de son père et passait tous les soirs pleurer sur sa tombe.

    Chapitre 34 : la vie reprends son cours

     

    Je n'oublie pas mon petit dernier même si c'est dernier temps, il fait tout pour se faire oublier.

    Vivant sa vie tranquillement, la perte de son père déjà derrière lui. Il continue à voir ses amis et à ne pas se fouler à l'école.

    L'autre jour, c'est son amie Marie qui lui a rendu visite. Elle a bien grandi, elle s'est entichée de Mathias alors elle vient souvent lui rendre visite à l'improviste. 

    Chapitre 34 : la vie reprends son cours

     

    Lou-Anna comme effrayé par cette horloge qui tourne bien vite, a décidé de passer à la vitesse supérieure avec Joey Wilton.

    Elle l'a invité à un rencard qui s'est très très bien passé. Rapprochements, massages, câlins, complicité : tous les ingrédients nécessaires pour réussir et finir un rencard par le premier bisou magique !

    Chapitre 34 : la vie reprends son cours

     

    Puis d'autres bisous et une invitation à dormir à la maison !

    Chapitre 34 : la vie reprends son cours

     

    Quand je te dis qu'elle est passé à la vitesse supérieure !!!

    Chapitre 34 : la vie reprends son cours

     

    Direct dans la chambre...Bisous, bisous....

    Chapitre 34 : la vie reprends son cours

      

    Et hop là !!! Il se pourrait bien que je sois Mamie plus vite que je ne le pensais ! 

    Chapitre 34 : la vie reprends son cours

     

    Le lendemain matin, nous étions tous à la table de la cuisine pour le petit déjeuner quand Lou nous a rejoint. J'étais encore fatiguée...Les exploits de mes voisins de chambre m'ont quelque peu empêché de dormir !

    C'est là qu'elle nous dit que son chéri avait passé la nuit ici (ah bon je ne m'en étais pas rendu compte) et qu'elle comptais lui proposer d’emménager avec nous.

    Le ton qu'elle a employé pour nous dire cette information nous a bien fait comprendre que nous n'avions pas notre mot à dire ! Quand Lou décide s'est comme ça et pas autrement !

    Bon, de toute façon, je n'aurai pas dit non. Elle s'occupe tellement bien de nous et de la maison que nous ne pourrions nous passer d'elle.

    Mathias a laissé son indifférence habituelle s'exprimer et Sarah était contente pour sa sœur mais trépignait d'impatiente de nous raconter sa nuit...qui fut bien différente !

    Chapitre 34 : la vie reprends son cours

     

    Je devais dormir à ce moment-là quand Julien est venue nous rendre visite....

    Chapitre 34 : la vie reprends son cours

     

     

    Et il est tombé sur Sarah qui allait se coucher apparemment. Il était rouge de colère nous a -t-elle dit. Elle n'a pas compris pourquoi sur le moment. "Mais maintenant je comprends pourquoi !" ajouta-t-elle tout en nous racontant l'histoire. "Il a dû s'apercevoir qu'il y avait un garçon dans ton lit frangine, et pas pour compter fleurette !! Donc...Mais t'inquiète j'ai pris pour toi, tu peux me dire merci !".

    Chapitre 34 : la vie reprends son cours

     Elle continua son récit : "une fois qu'il avait craché sa colère, moi qui étais quand même heureuse de le revoir, je l'ai serrée dans mes bras. Et là j'ai enfin retrouvé mon papa tout doux et tout gentil. J'ai réussi à le calmer et je suis allée me coucher !"

    Moi : "et c'est tout ?"

    J'aurai quand même aimé le voir moi aussi. Moi qui pensais qu'il viendrait me voir dormir en secret...Pff quel gougeât ! 

     

     

     

     

     

     

    « Chapitre 33 : des hauts et des basChapitre 35 : un bonheur n'arrive jamais seul. »

  • Commentaires

    1
    Lundi 27 Avril 2015 à 11:44

    Ah ben voilà papa st de retour et il a bien raison de ne pas être content lol en même temps Lou va un peu vite je pense, mais bon . Mathias est passé à autre chose en même temps un homme c'est plus fort.

    2
    SimsetteDu6259
    Lundi 27 Avril 2015 à 14:22

    Super chapitre comme toujours wink2

    J'allais dire place à la 4e génération pour bientôt, mais c'est surtout quand Mathias aura des enfants pour assurer la descendance ^^

    3
    Lundi 27 Avril 2015 à 20:01

    Merci Angie et Simsette ! Angie je suis un peu obligée car Lou est déjà bien avancée dans sa tranche d'age jeune adulte et comme elle veut toujours avoir des interactions romantiques à cause de son trait "romantique", il fallait bien que je lui trouve un chéri. Et celui là c'est un enfant d'une famille téléchargé dans la galerie. Parce que PNJ franchement ils ne sont pas beaux du tout ! Et Simsette, on y est pas encore pour les héritiers ! Mathias n'est pas encore sortis de l'adolescence et j'ai hâte de savoir quel trait de caractère je vais piocher pour lui au prochain anniversaire. Je le fais toujours au moment de l'anniv, ça laisse le côté "SURPRISE" !

     

     

    4
    Dimanche 17 Mai 2015 à 10:59

    Super suite ^^ le temps passe vite en tout les cas^^ Sarah est devenue une jolie jeune femme. C'est dure de reprendre la vie "normal" après le décès d'un être cher.

    5
    Dimanche 17 Mai 2015 à 14:49

    Oui c'est vrai, mais je constate que quand le père décède, ce sont les filles qui sont tristes plus longtemps (enfin pas toutes) et pour les mères ce sont les garçons qui pleurent le plus ! Fille à papa, fils à maman ?

    Sinon merci Emilie pour ton message !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :